Industrie 4.0 : la France plus que jamais dans la course à la compétitivité industrielle

Un environnement propice à l’industrie du futur

Alors que l'année 2017 a connu plus d'ouvertures que de fermetures d'usines, et que la production industrielle nationale est à son apogée depuis la crise financière de 2008, l'industrie française est aujourd'hui confrontée à des défis de transformation inédits, qui, s'ils ne sont pas relevés, pourraient bien fragiliser la compétitivité et l'attractivité du pays.

De nos jours, nombreux points de l’industrie sont concernés par la transformation digitale de l’entreprise, comme par exemple :  la chaîne de valeur, l'outil de suivi de production, le recours à l'intelligence artificielle, la gestion des systèmes d'information, l’exploitation et sécurité des données etc… Les patrons d’usines, poussés par leur confiance envers ce renouveau industriel, s’expriment tout de même sur les 2 principaux défis qu’imposent ce nouveau virage de l’ère industrielle, que sont le renouvellement des compétences de leurs collaborateurs et l'importance du renfort de leurs dispositifs de cybersécurité.

Néanmoins, les avantages et bénéfices de cette transformation imminente de l'industrie restent des plus prometteurs, et supérieurs aux coûts qu’ils engendrent.

 

La France regagne progressivement l’intérêt des investisseurs et expatriés

Aujourd’hui, on sait que la 4ème révolution industrielle devrait permettre à la France d’écrire un nouveau chapitre de son histoire industrielle. En effet, grâce aux mesures prises par l’Etat français en ce sens, avec par exemple la création de différents labels (French Tech, French Fab etc…), le gouvernement montre sa volonté de regagner le dynamisme industriel, mais surtout sa bonne compréhension des enjeux industriels actuels.

Innover pour retrouver la croissance, c’est là, l’objectif de l’Etat, qui, par le biais d’un investissement de 10 milliards d’euros dans l’innovation, espère coupler les atouts d'une industrie nationale traditionnelle ultra performante au génie des startups naissantes. On peut observer que cette politique de transformation de l’industrie porte déjà ses fruits, avec des vagues de relocalisation d’entreprises en France, comme par exemple Airbus, Zodiac, ou encore Rossignol.

 

#sedapta #Osys #SmartManufacturingMadeEasy #MOM #MES #Ordonnancement #GMAO #Scheduling #Planification #SupplyChain #Usine4.0 #Industry4.0 #UsineDuFutur #UsineConnecte #Software #Hardware #Futur

 

Sources : « Industrie 4.0 : la France plus que jamais dans la course à la compétitivité industrielle ». La Tribune